Retour aux questions Question sur : La part de l’hérédité dans l’étiologie des cancers En réponse à :

Sujet : La part de l’hérédité dans l’étiologie des cancers

Répondu le mardi 7 février 2012 par Gasteuil Muriel

L’étude sur des cohortes de jumeaux semble en effet judicieux pour déterminer et estimer la part des facteurs héréditaires et environnementaux dans l’apparition d’une pathologie cancéreuse.
Les jumeaux monozygotes représentent la population idéale puisqu’ils possèdent un patrimoine génétique rigoureusement identique.
Le but est de comparer les paires concordantes entre les jumeaux monozygotes et dizygotes, on considère également que les jumeaux partagent le même environnement, donc permet d’évaluer la part de l’hérédité dans l’apparition de la pathologie.
En effet, plus les paires de jumeaux monozygotes concordantes seront élevées en comparaison au nombre de paires de jumeaux dizygotes plus l’on considérera que la part de l’hérédité dans la maladie est élevée.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 4 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos