Retour aux questions Question sur : La part de l’hérédité dans l’étiologie des cancers En réponse à :

Sujet : La part de l’hérédité dans l’étiologie des cancers

Répondu le jeudi 20 février 2014 par Bigora Bernadette

La contribution des facteurs héréditaires à la causalité de cancer sporadique est peu claire. Les études de jumeaux ont permis d’évaluer la contribution globale de gènes hérités au développement des maladies malignes.
Les jumeaux des personnes affectées par le cancer de la prostate, le cancer colorectal et le cancer du sein peuvent à certains pourcentages hériter ces cancers, soit 42% pour le cancer de la prostate, 35% pour les cancers colorectaux et 27% pour le cancer du sein. Les facteurs génétiques ont une contribution mineure (secondaire) à la sensibilité à la plupart des types de néoplasmes.
Les facteurs héréditaires apportent une contribution mineure à la susceptibilité de la plupart des cancers. Ce résultat indique que l’environnement est la principale cause des cancers sporadiques. L’effet relativement important de l’hérédité dans un petit nombre de localisations (comme la prostate ou le colon et le rectum) laisse supposer qu’il existe de grandes lacunes dans nos connaissances de la génétique des cancers.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 7 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos