Retour aux questions Question sur : rhume, maladies et CAP_question 2_Alberini-Cropper-al_question 2_TD2 En réponse à :

Sujet : rhume, maladies et CAP_question 2_Alberini-Cropper-al_question 2_TD2

Répondu le dimanche 5 janvier 2014 par Kabore Pingd-Wende

Le fait d’avoir un rhume réduit le CAP de 33% environ par rapport à toute autre maladie » alors que « le fait d’avoir une maladie chronique ou une maladie respiratoire grave accroît le CAP. Cela s’explique par le fait que le rhume étant une maladie plus ou moins traitable sans grands risque d’aggravation et de décès n’influence pas les enrhumé au CAP, par contre pour une maladie chronique ou respiratoire il ya des coûts exorbitants que le malade doit supporter du fait du traitement ce qui le pousse vers un consentement à payer.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 4 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos