Retour aux questions Question sur : rhume, maladies et CAP_question 2_Alberini-Cropper-al_question 2_TD2 En réponse à :

Sujet : rhume, maladies et CAP_question 2_Alberini-Cropper-al_question 2_TD2

Répondu le mardi 8 mars 2011 par Le Louarne Cecile

Le fait que pour un rhume le CAP soit moins élevé que pour une maladie chronique peut s’expliquer très logiquement. En effet, un rhume étant une maladie benigne et peu grave, les individus interrogés n’engageront pas un fort CAP pour combattre cette maladie. A l’inverse pour une maladie chronique, donc souvent beaucoup plus grave, les individus auront tendance à engager un CAP beaucoup plus élevé, notamment car ils réfléchissent aux différents désagréments que ce genre de maladies pourraient leur occasionner (traitements lourds et couteux, soins à vie...).

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 5 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos