Retour aux questions Question sur : rhume, maladies et CAP_question 2_Alberini-Cropper-al_question 2_TD2 En réponse à :

Sujet : rhume, maladies et CAP_question 2_Alberini-Cropper-al_question 2_TD2

Répondu le samedi 12 juin 2010 par Malergue Christelle

Le rhume est en effet considéré par les personnes interrogées comme une maladie bénigne qui ne nécessite que peu de payer pour s’en prémunir.
Les patients vont donc minorer le CAP par rapport au CAP d’une maladie chronique ou d’une maladie respiratoire grave, qui sont plus sérieuses , plus handicapantes et qui génèrent plus de souffrance.
De telles maladies vont donc augmenter le CAP car les individus vont chercher à s’en prémunir et acceptent de payer plus dans ce but. Ils perçoivent la dépense pour l’évitement ou la minoration du risque plus avantageuse que les inconvénients de ces pathologies.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 30 juin 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos