Retour aux questions Question sur : rhume, maladies et CAP_question 2_Alberini-Cropper-al_question 2_TD2 En réponse à :

Sujet : rhume, maladies et CAP_question 2_Alberini-Cropper-al_question 2_TD2

Répondu le mardi 20 mai 2014 par Sibra Alessandra

Ce fait est facilement explicable pour la raison que les gens sont moins préoccupés pour un rhume, qui, en général, engendre très peu de problèmes, plutôt que pour une maladie respiratoire chronique, surement plus grave et déterminante du point de vu de la santé, économique, du travail et de perte de bienêtre à long terme pour l’individu et ses proches.

Ils sont, donc, disposés à payer pour diminuer le risque d’occurrence d’un tel genre de pathologie mais pas tellement pour diminuer e risque d’occurrence d’un rhume, qui ne provoquera, dans tous les cas, des conséquences graves.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 7 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos