Retour aux questions Question sur : méthodes estimation valeur statistique de la vie humaine_question 1_Chanel_TD2 En réponse à :

Sujet : méthodes estimation valeur statistique de la vie humaine_question 1_Chanel_TD2

Répondu le mardi 17 avril 2012 par Agamaraki Adamou

Plusieurs approches permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine, il s’agit entre autres :
-  L’approche du Capital humain qui permet de mesurer la valeur d’une vie humaine à partir de sa contribution pour le bien être de la société. Elle se concentre principalement sur les revenus en oubliant les désirs individuels de vivre (Arthur 1951) et donc les préférences des individus
-  Consentement à Payer ou Disposition à payer : C’est le montant qu’une personne est prête à payer pour diminuer son exposition au risque ou la somme d’argent qu’une société est prête à payer pour réduire l’exposition au risque de chacun de ses membres ; on valorise l’effort monétaire pour réduire la probabilité de décès. Ce qui favorise le désire individuel de vivre le plus longtemps (Arthur 1951) et valorise en même temps la vie en soi et non pas seulement les conséquences de la mort.
-  L’approche de préférence révélées : L’hypothèse de cette méthode soutient que les individus révèlent leurs préférences par leur comportement sur le marché (Dionne et Lanoie, 2004). Leurs préférences pour les risques se reflètent dans les décisions impliquant un arbitrage entre une certaine somme d’argent et un risque. L’avantage de cette méthode est que les faits sont réels et observables (L’exemple des travaux de type risque-salaire). Cette approche ne peut fonctionner que quand les travailleurs sont en situation d’information complète sur les risques encourus des différents emplois et que chaque travailleur ait la possibilité de choisir librement son emploi et de pouvoir changer au besoin
-  L’approche de l’évaluation contingente : Approche très populaire, applicable pour toute la population et non pas seulement les salariés, aussi en toute circonstance et pour toute valeur économique. En pratique, il s’agit d’élaborer un questionnaire qui permet de relever la disposition à payer des répondants face à des situations de marché hypothétiques. L’avantage c’est la possibilité pour chercheur de construire son questionnaire et de choisir son échantillon pour en tirer exactement l’information désirée (Lanoie et Al. 1995). L’inconvénient, ce que les personnes ayant complété le questionnaire auraient peut être répondu différemment si elles avaient été réellement confrontées à la situation.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 15 avril 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos