Retour aux questions Question sur : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité En réponse à :

Sujet : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité

Répondu le jeudi 23 janvier 2014 par Mahazosaotra Jackson

Les cas particuliers qui se sont succéder en France ont donnés naissances à des préoccupations croissantes de la population vis-à-vis des risques environnementaux. Ce qui fait que l’anxiété de la population se montre dès lors qu’on parle d’infrastructures lourdes comme l’UIOM ou le STEP. Le projet d’incinération à Fos sur-Mer a marqué le syndrome de NIMBY de la population.On ne cherche pas à savoir ou à contre-balancer les effets de ce projet au localité, tout simplement on refuse car un cas était dangereux à Besançon pour l’émission des Dioxines.Quant on explique les avantage que le projet apportera certaines personnes changes d’avis pour un dédommagement financière.
L’enquête de D4E a conclu que « Plus l’incinérateur est loin et moins les gens le connaissent, plus l’imaginaire prend le pas en surestimant l’importance des nuisances. »Dans les zones où se situent les UIOM, les gens reconnaissent leur utilité et sentent moins de nuisance tandis que les gens qui connaissent peu ou pas un UIOM, considère beaucoup plus de dangerosité.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 30 juin 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos