Retour aux questions Question sur : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité En réponse à :

Sujet : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité

Répondu le jeudi 10 juin 2010 par Madjo Carole

les différents textes soumis à notre analyse, font tous ressortir le syndrome NIMBY dans la mesure où les populations riveraines d’une installation ( dans ce contexte, un incinérateur d’ordures ménagères) ou d’un projet d’installation, s’y opposent pour des raisons éthiques, ou par le principe de précaution. ce syndrome, n’oppose généralement pas de raison scientifique, et présente des contradictions lors de l’enquête de la D4E qui révèle que les populations qui se plaignent du potentiel danger que représente l’incinérateur, sont ceux qui en sont le plus éloigné, ce qui prouve que les craintes ne sont pas toujours fondées et sont généralement motivées par d’autres raison que celle évoquée.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 4 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos