Retour aux questions Question sur : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité En réponse à :

Sujet : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité

Répondu le vendredi 18 juillet 2014 par Badiel Badobre

les PCDDs sont issus d’activités industrielles et sont sources de maladies notamment le cancer comme l’a démontré certains organismes.Par contre d’autres sources démontrent le contraire d’ou la controverse.
dans le cas des rejets d’incinérateurs de Besançon, il a été remarqué une association entre l’exposition environnementale à la dioxine et survenue de Lymphomes Malins non Hodgkiniens.
Quand à l’étude publiée par la D4E pour évaluer les nuisances ressenties par la population du fait d’un incinérateur, il a été conclus que plus l’incinérateur est moins les gens le connaissent.Dans la même étude il est ressortie que 80% des riverains ne sont pas capables de citer une seule nuisance.En plus 2 personnes sur 3 pensent qu’un incinérateur peut générer des avantages.
Les anti-incinérateurs avaient eu gain de cause quand l’installation de l’ incinérateur de Fos- Sur-Mer par la suite cette décision a été cassée par le tribunal de Marseille faisant ainsi voler leur espoir
Nul ne veut que le mal s’installe chez lui, de ce fait va falloir répondre aux besoins de gestion des déchets tout en cherchant à minimiser les risques d’ou la nécessite d’utiliser les technologies non polluants : les technologies propres.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 30 juin 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos