Retour aux questions Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

Répondu le jeudi 13 juin 2013 par Traore Marthe

L’amiante en tant que matière première joue un rôle essentiel dans les économies des pays producteurs(Canada) dans le même temps elle représente un problème un problème de santé publique de par ces propriétés cancérigènes(10-20% des cancers de poumon) démontrées et confirmées par de nombreuses études (AFSSET),. Sachant que l’organisation d’un système de sécurité sanitaire doit reposer sur les principe d’évaluation, de précaution, d’impartialité et de transparence, sa gestion par un organisme paritaire génèrerait des conflits d’intérêt entre les différents acteurs. Dans le cas de l’amiante par exemple, l’INRS qui est sensé assuré la prévention des maladies professionnelles se trouve être financé par des partenaires sociaux dont le patronat.Ceci pose un problème d’indépendance. Le Comité permanent amiante (CPA) créé en 1982 réunissant des scientifiques, des fonctionnaires des ministères concernés, des représentants d’organismes publics comme, l’INRS et des syndicats a permis aux industriels d’avoir la caution des scientifiques et des pouvoirs publics pour la poursuite de l’exploitation de l’amiante malgré les alertes sur les risques y relatifs.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 4 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos