Retour aux questions Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

Répondu le dimanche 15 juillet 2012 par Koney Fabrice

Dans le cas de l’amiante, la gestion par un organisme paritaire était une fausse bonne idée.
En effet, en France, bien que statutairement composée de nombreuses représentation des parties prenantes, le CPA était surtout financé par les industriels.
Par ailleurs, les représentations syndicales étaient surtout soucieuses de la préservation de l’emploi et donc au côté des industriels pour défendre l’usage de l’amiante.
Compte tenu d’une demande toujours importante d’amiante au niveau international soutenue par des pays en voie de développement peu soucieux de problèmes sanitaires, les industriels majeurs du secteurs se donnent les moyens de maintenir leur secteur d’activité et n’hésite pas à faire du lobbying sur toutes les échelles notamment (ce qui a été le cas en France au CPA).

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 30 juin 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos