Retour aux questions Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

Répondu le lundi 28 février 2011 par Nikiema Pingdwinde Basile

Pendant plusieurs années l’amiante au regard de ses multiples qualités qui a été massivement utilisé mais s’est révélé hautement toxique.
En effet, L’amiante a longtemps été considéré comme un matériau miracle, peu cher, et aux qualités exceptionnelles si bien qu’il se retrouve dans des milliers de produits à utilisation industrielle ou domestique.
L’extraction d’amiante a commencé à se développer avec la découverte de grands gisements et sous l’impulsion de l’industrie textile. L’exploitation industrielle et commerciale n’a ensuite cessé d’augmenter. Faisant ainsi des économies pour les pays et les industriels et des victimes parmi les travailleurs et les populations exposées. De ces faits les intérêts des parties prenantes ne converger pas souvent toutes chose qui peut compliquer la gestion paritaire de l’amiante.
La difficulté de la gestion paritaire réside plus dans la protection des intérêts des parties prenantes.
Certains états comme le Canada, exportateurs d’amiante sont contre une gestion paritaires de l’amiante.
Lorsqu’en 1999 elle avait interdit l’utilisation d’amiante sur tout le territoire européen à partir du 1er janvier 2005, la commission européenne avait accordé une dérogation jusqu’en janvier 2008 pour les installations d’électrolyse utilisées dans la production de chlore.
Sous la pression des lobbies de l’amiante, la commission européenne se préparerait à autoriser durablement la mise sur le marché ou l’utilisation de produits contenant de l’amiante, dans le cadre des annexes au règlement européen Reach sur les substances chimiques.
Ces derniers ont obtenu de la commission qu’elle revienne sur sa décision en autorisant en juillet 2007 l’utilisation et la mise sur le marché de produits contenant de l’amiante sans autre délai que « leur fin de vie utile ».

Dans toute l’Europe, les associations de victimes et de lutte contre l’amiante se mobilisent
Les associations à travers l’appel de Strasbourg condamnent la tentative de la Commission Européenne de poursuivre les importations d’amiante et d’autoriser la mise sur le marché et l’emploi d’articles contenant de l’amiante. Elles militent pour l’interdiction totale.
Ces organisations appellent les parlementaires européens à résister au lobby de l’amiante et à défendre de façon cohérente le principe d’une interdiction de l’amiante en Europe comme dans le monde.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 4 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos