Retour aux questions Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

Répondu le mardi 18 janvier 2011 par Djuitchou Astryde

Les particularités du marché de l’amiante peut compatible avec la gestion paritaire.
Le domaine de l’amiante ne se prête pas à une gestion par un organisme paritaire à cause des intérêts égoïstes économiques, certains pays refusent de signé des conventions internationales qui pourront entrainer des restrictions d’usages. C’est le cas du Canada qui trouve des prétextes basé sur le risque différentiel en fonction de la longueur des fibres pour, se soustraire à l’obligation de renoncer à la commercialisation du chrysotile, bien qu’un consensus international existe là dessus. Il en est de même pour le cas des pesticides où il y a eu des débats relatif au principe de précaution lié à sa commercialisation par certains pays. On comprend donc qu’il sera difficile de prendre une décision unanimement acceptée par toutes les parties car, les risques hypothétiques qui conduisent au principe de précaution constitue un alibi.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 4 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos