Retour aux questions Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

Répondu le vendredi 7 janvier 2011 par Kana Paul Martin Jonas

L’organisme paritaire est une institution composé d’un nombre égal de représentants de chaque partie.En ce qui concerne l’amiante, "de nombreux pays restent demandeurs de la substance, qui combine de très bonnes propriétés d’isolation et un faible coût. "Ce matériau est une aubaine pour les pays en voie d’industrialisation comme la Chine". Aussi, face aux enjeux sanitaires, les arguments économiques sont avancés.
Exemples :
." L’argumentaire canadien n’a pas convaincu l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui a, en 2001, donné raison à la France et à l’Union européenne dans le contentieux qui les a opposées au Canada. Ce dernier a en effet tenté de prouver, sans succès, que l’interdiction française de 1997 était disproportionnée d’un point de vue commercial par rapport à l’objectif sanitaire souhaité. Malgré tout, l’argumentaire est écouté par les pays qui s’industrialisent, notamment les Asiatiques.
"A ce jour, le nombre de pays ayant prohibé l’amiante ne pèse pas encore assez lourd pour qu’on obtienne une interdiction mondiale immédiate, estime-t-on au cabinet de Gérard Larcher. Le discours du ministre doit avant tout permettre de poser un jalon

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 4 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos