Question sur : Les malformations génitales peuvent-elles être la conséquence d’expositions parentales anciennes (reprotoxicité) et/ou d’exposition au cours de la grossesse (tox. développementale) ? Question sur : Les malformations génitales peuvent-elles être la conséquence d’expositions parentales anciennes (reprotoxicité) et/ou d’exposition au cours de la grossesse (tox. développementale) ? En réponse à :

Sujet : Les malformations génitales peuvent-elles être la conséquence d’expositions parentales anciennes (reprotoxicité) et/ou d’exposition au cours de la grossesse (tox. développementale) ?

Répondu le mardi 10 décembre 2013 par Sibra Alessandra

Il est possible que des xénobiotiques avec lesquels les parents sont rentrés en contact aient déterminé des malformations génitales dans les descendants et aussi que ces derniers les transmettent ensuite. C’est pour ça qu’en médecine clinique, il se rend impérativement nécessaire une analyse du caryotype : pour vérifier l’absence des mutations chromosomiques qui pourraient être cause de pathologie dans les descendants.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 5 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos