Question sur : Les malformations génitales peuvent-elles être la conséquence d’expositions parentales anciennes (reprotoxicité) et/ou d’exposition au cours de la grossesse (tox. développementale) ? Question sur : Les malformations génitales peuvent-elles être la conséquence d’expositions parentales anciennes (reprotoxicité) et/ou d’exposition au cours de la grossesse (tox. développementale) ? En réponse à :

Sujet : Les malformations génitales peuvent-elles être la conséquence d’expositions parentales anciennes (reprotoxicité) et/ou d’exposition au cours de la grossesse (tox. développementale) ?

Répondu le lundi 5 avril 2010 par Valbrun Jean

La reprotoxicité et la toxicité développementale sont 2 types de toxicité systémique. Des expositions parentales anciennes ayant affectées les cellules germinales peuvent avoir des conséquences sur la descendance. Il en est de même de l’exposition au cours de la grossesse pour les perturbateurs endocriniens pouvant traverser la barrière placentaire.

Le syndrome de dysgénésie testiculaire, conséquence de perturbations des équilibres hormonaux dues à des substances perturbatrices endocriniennes pendant la phase de différenciation testiculaire en est un exemple.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 5 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos