Retour aux questions Question sur : Toxicité chronique exprimée par un REL (ou ERU) plutôt qu’un MRL En réponse à :

Sujet : Toxicité chronique exprimée par un REL (ou ERU) plutôt qu’un MRL

Répondu le jeudi 16 février 2012 par Kerboua Faycal

C’est cet excès de risque unitaire qui sert à déterminer la VTR pour les situations sans seuil (une VTR sans effet de seuil). Il exprime la dose pour laquelle le risque correspond à un nombre de cas rapportés à une mesure de l’incidence (l’excès attendu de cas d’une pathologie donnée, consécutif à l’exposition continue (24h/24), sur une vie entière (70 ans), à une concentration de 1 unité de la substance toxique.

Il est claire que la voie orale est plus efficace, d’où un excès risque unitaire correspondant à une concentration plus élevée pour l’inhalation, extrapolée à partir d’expériences d’exposition alimentaire.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 27 juillet 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos