Retour aux questions Question sur : Toxicité chronique exprimée par un REL (ou ERU) plutôt qu’un MRL En réponse à :

Sujet : Toxicité chronique exprimée par un REL (ou ERU) plutôt qu’un MRL

Répondu le vendredi 10 février 2012 par Gasteuil Muriel

Pour la 2,3,7,8-TCDD, l’OEHHA identifie :

- un ERU = 4.10-5 par µg/kg/j pour une exposition chronique par inhalation,

- un ERU = 10-5 par µg/kg/j pour une exposition alimentaire.

La probabilité d’apparition du cancer aux faibles doses peut être calculée par l’ERU (excès de Risque Unitaire = différentiel de risque par unité de dose) qui permet de déterminer la VTR pour des effets sans seuils.
C’est la probabilité pour individu de développer un cancer lié à une exposition égale, en moyenne sur sa durée de vie, à une unité de dose de la substance toxique.

L’ERU du TCDD est de 4.10-5 par µg/kg/j pour une exposition chronique par inhalation, cela signifie que le risque de développer ce cancer du fait de l’inhalation du TCDD est de 4.10-5 pour une personne exposée tous les jours et durant toute sa vie à une concentration de TCDD de 1 µg/l.
Pour une exposition alimentaire au TCDD, ce risque est de 10-5.

Sur une population de 100 000 personnes exposées tous les jours et durant toute leur vie à 1 µg/kg de TCDD, en moyenne, le nombre de cas de cancer du fait de l’exposition au TCDD sera probablement de 4 cas pour une exposition chronique par inhalation et de 1 cas pour une exposition alimentaire.
Le 2,3,7,8-TCDD est 4 fois plus toxique par inhalation que par ingestion.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 27 juillet 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos