Retour aux questions Question sur : Toxicité chronique exprimée par un REL (ou ERU) plutôt qu’un MRL En réponse à :

Sujet : Toxicité chronique exprimée par un REL (ou ERU) plutôt qu’un MRL

Répondu le jeudi 20 janvier 2011 par Loko Yeyinou Laura

Une ERU de 2,3,7,8-TCDD pour un cancer donné est de 4.10-5 par μg/kg/j pour une exposition chronique par inhalation et 10-5 pour une exposition par voie orale, cela veut dire que le risque de développer ce cancer du fait de 2,3,7,8-TCDD est 4 fois supérieure par voie alimentaire que par voie respiratoire. il en ressort que la voie alimentaire représente la voie d’exposition permettant un effet cancérigéne rapide du 2,3,7,8-TCDD. Cela pourrait s’expliquer par le fait que les dioxines dans l’organisme humain,se fixent d’abord dans le foie et les muscles, puis sont redistribuées dans les tissus graisseux. Les dioxines absorbées par la voie respiratoire subissent donc une élimination plus intense avant d’atteindre les organes et les tissus cibles.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 27 juillet 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos