Retour aux questions Question sur : Quelques notions et définitions de toxicologie : le cas des dioxines En réponse à :

Sujet : Quelques notions et définitions de toxicologie : le cas des dioxines

Répondu le mercredi 16 juin 2010 par Hashazimari Jean-Marie

Les congénères sont des mélanges de molécules de chlore. L’exemple classique est fourni par les dioxines, constituées d’un mélange de molécules portant 2 et 3 jusqu’à 8 atomes de chlore sur chaque cycle benzénique. Les dioxines possédant 4 atomes de chlore en position latérale sont les plus toxiques (2, 3, 7, 8-TCDD).
Le sens particulier que lui confère le contexte
Le T.E.Q exprime la toxicité dudit mélange (congénère) c’est-à-dire en toxicité équivalente par rapport au congénère le plus toxique.
Un facteur de pondération est attribué à chaque congénère (TEF = toxicity equivalence factor), qui représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique auquel on attribue un TEF qui est égal à 1.
La somme des indices pondérés (TEF x concentration de chaque congénère) pour l’ensemble des congénères présents dans le mélange représente I-TEQ.
Ainsi, pour le cas présent, le congénère le plus toxique dans ce tableau est 2, 3, 7, 8-TCDD selon le I-TEQ défini par l’OMS et l’OTAN. Les indices définis par l’OTAN sont presque semblables à ceux de l’OMS à la différence de 1, 2, 3, 7, 8-TCDD et OCDD dont l’OTAN attribue respectivement 1 et 0,0001 alors que l’OMS est de 0,5 et 0,001 respectivement. Signalons que l’OCDD est le moins toxique.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 27 juillet 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos