Retour aux questions Question sur : Les études d’exposition de type cas - témoins En réponse à :

Sujet : Les études d’exposition de type cas - témoins

Répondu le lundi 20 janvier 2014 par Diarra Martin

Cette fracture entre les études de types cas –témoins et les règles l’épidémiologie analytique s’explique par le financement des études écologiques par les industries, leur implication à travers des scientifiques salariés, des consultants pour les mêmes industries dont l’auteur de la publication reste seul le consultant, la non implication des syndicats et les associations dans les comités de scientifiques de validation. Cet état de fait entache véritablement la fiabilité des résultats analytiques. Les industriels utilisent plusieurs tactiques pour dissimuler leur implication dans les contre-études d’où l’écartement entre études de cas témoins et les règles de l’épidémiologie analytique.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 2 mars 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos