Retour aux questions Question sur : Les études d’exposition de type cas - témoins En réponse à :

Sujet : Les études d’exposition de type cas - témoins

Répondu le jeudi 20 février 2014 par Bigora Bernadette

Dans une étude épidémiologique, on constitue des groupes atteints ou non par une pathologie et on croise avec le facteur supposé de risque (exposition, mode de vie, etc.). Les études écologiques de types cas-témoins sont basées sur la comparaison de 2 groupes, le premier constitue des cas : individus atteints de la maladie étudiée, l’autre « les témoins » est choisi pour qu’il soit comparable au premier. Les études écologiques de types cas-témoins d’exposition à un facteur de risque environnemental s’écartent souvent des règles de l’épidémiologie analytique parce que :
-  Le choix des témoins est toujours difficile. Si certaines femmes, pour des raisons culturelles ne se sont pas déclarées comme fumeuses, l’estimation du risque associe au tabagisme passif pourrait se trouver faussée)
-  Il n y a pas d’estimation directe du risque relatif (RR) mais de l’odd ratio (OR)
-  Les mesures d’exposition sont reconstituées, biais possibles.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 2 mars 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos