Retour aux questions Question sur : Conclusion 1 En réponse à :

Sujet : Conclusion 1

Répondu le vendredi 14 décembre 2012 par Legendre Anne-Laure

Dans le cas de Champlan, la nature du signal est d’ordre social (inquiétude et prise de conscience de l part de la population constituée en association). Nous avons pu voir d’autres études où il s’agissait plutot d’un signal sanitaire, (cas de Saint-Cyr avec la suspicion d’un nombre élevé de cancers) ou
signal environnemental (cas du quartier Seine Saint-Denis avec une contamination des sols).

Par ailleurs la particularité principale sur le cas Champlan réside dans la nature multi-impact de l’étude qui a été menée, là où d’autres cas se sont concentrés sur un seul type de polluant ou type d’exposition.

De ce que je connais des quelques autres cas étudiés, il semble que le cas de Champlan ait été particulièrement stigmatisé dans les médias, du fait justement de la nature de l’étude et que Champlan "cumule plusieurs pollutions"

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 26 juin 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos