Retour aux questions Question sur : Conclusion 1 En réponse à :

Sujet : Conclusion 1

Répondu le samedi 10 mars 2012 par Ciza Gratien

Les particularités de ce cas sont premièrement la perception des habitants de cette localité qui ne reflète pas cette hiérarchie de la situation réelle vécue contrairement aux habitants des autres localités où ce sont eux qui sont les premiers à être sensibles aux riques auxquels ils sont soumis. Les habitant qui ont un projet de vie à Champlan minimisent fortement l’ampleur du danger et trouvent même que la localité est la meilleure à habiter comparativement aux autres localités. Deuxièmement je trouve que, face à cette complexité, les décisions des uns et des autres risquent d’être contradictoires dans la mesure où les intérêts sont partagés

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 29 juin 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos