Retour aux questions Question sur : Conclusion 1 En réponse à :

Sujet : Conclusion 1

Répondu le vendredi 30 avril 2010 par Sourd Fabienne

Les autres cas étudiés avaient une entrée sanitaire (suspicion d’agrégat de St Cyr, mésothéliome pour le CMMP). Pour Champlan, c’est juste une inquiétude environnementale qui a permis à ce village de servir de "laboratoire" pour le développement d’outils nouveaux et l’étude de l’effet cocktail. Ainsi, la cire n’a pas produit d’étude quantitative du risque sanitaire comme pour les 2 autres cas, mais a privilégié une approche qualitative sociologique.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

SPIP  Mise à jour : le 30 juin 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos